Imprimer

Actualités

SMARTfiches Médecine > Actualités > Et Si Jonah Lomu était mort d'une embolie pulmonaire ?

Et Si Jonah Lomu était mort d'une embolie pulmonaire ?

Publié le 22/11/2015

Et si Jonah Lomu était mort d'une embolie pulmonaire ?

Première star mondiale du rugby, Jonah Lomu, joueur légendaire des All Blacks dont la carrière a été interrompue par une maladie rénale, est décédé soudainement mercredi 18 novembre 2015 à l'âge de 40 ans. La 1ère hypothèse était que le néo-zélandais avait succombé d'un infarctus du myocarde mais après réflexion ...

« Il est rentré du Royaume-Uni via Dubaï et semblait en bonne santé avant de décéder », a déclaré lundi à la BBC M. Mayhew. « La cause la plus probable est un caillot dans le poumon qui peut se former pendant des vols long-courrier. »

Son médecin a estimé que son décès avait été « instantané »« Il n'a pas réalisé ce qui était en train de se passer. »

"Jonah était davantage vulnérable du fait de ses problèmes rénaux", a-t-il expliqué en faisant référence au syndrome néphrotique qui avait été diagnostiqué au rugbyman en 1997. En effet, cette pathologie est un facteur de risque majeur de maladie thrombo-emboliques. Jonah Lomu était dans l'attente d'une nouvelle greffe de rein, après en avoir subi une première en 2004.

« Jonah a touché les gens dans tout le pays et dans le monde entier », a déclaré le Premier ministre John Key, en annonçant la tenue le 30 novembre de cette cérémonie à l'Eden Park, qui peut accueillir 50 000 spectateurs. « Cette cérémonie sera ouverte à tous ceux qui veulent célébrer la contribution très importante de Jonah, non seulement au rugby ici et à l'étranger, mais également à toute la population au travers son implication dans les organisations de bienfaisance. »

Les funérailles privées du joueur auront lieu le lendemain, mardi 1er décembre.

Retrouvez les facteurs de risque et la prise en charge diagnostique et thérapeutique dans notre SMARTfiches Embolie pulmonaire : 

http://smartfiches.fr/cardiologie/item-224-embolie-pulmonaire